Rapport Moral 2017

Rapport Moral 2017

Rapport Moral

Assemblée Générale 2017

Intro :

Le rapport de 2016 se concluait par un trait philosophique ayant rapport avec « le jamais, ne dire jamais », j’opterai pour la présentation de 2017 par une autre résolution philosophique qui en sera le fil conducteur.

"Donner, recevoir, partager : ces vertus fondamentales du sportif sont de toutes les modes, de toutes les époques. Elles sont le sport. "

 

Avant de vraiment commencer, j’aimerais vous rassurer quant au discours, en y appliquant un proverbe Persan qui dit : Les discours trop longs finissent par ennuyer, si bons qu'ils soient !

 

Donc par de grandes envolées littéraires qui retracent point par point la vie du club tout au long de cette année, les comptes rendus mensuels envoyés et accompagnés des résultats, vous en ont déjà largement informé.

Environ dix lignes pour vous dire tout cela et j’entends déjà les oufs de soulagement, mais ne vous croyez pas quitte pour autant, car il est quand même un peu de notre devoir de vous faire vivre les grandes lignes d’une année 2017, qui une fois encore, fut riche et passionnante.

 

Un Constat.

Depuis quelques temps déjà nous constatons une évolution de la pratique du club qui du "tout compétition" s'oriente de plus en plus vers d'autres formes de la pratique de notre passion et c'est bien là, l'une des particularités de notre sport, de sa foultitude de possibilités qui laisse à chacune et chacun tout loisir de choisir suivant ses propres critères du moment, ceux-ci laissant une grande liberté.

Les sorties du club.

Celles-ci ont connu plusieurs changements en début de saison, principalement de jour et de lieu de rassemblement. Environ 5000 km vous ont été proposés et le sont encore pour une partie à ce jour, puisque le programme s’arrêtera le 2 décembre. L’équipe préposée aux choix des parcours qui s’était réunie dès début janvier afin de vous concocter un programme équilibré et progressif, a trouvé récompense à son investissement au vu des retours qui semblent avoir satisfait le plus grand nombre. On peut toujours faire mieux, mais on pourrait faire pire aussi, le nombre encore important de licenciés participants à la sortie en cette fin de saison est là pour confirmer l’attrait de celle-ci.

Je voudrais revenir sur l’une d’entre-elles à savoir, le 200 km qui était proposé le samedi 22 avril  où 9 membres du club étaient présents au départ de 8h30. 6 pour le 200 et 3 qui avaient opté pour le 110, en sachant que  les 55 premiers kilomètres étaient communs.

Superbe sortie dans une ambiance des plus conviviale et teintée d'une belle camaraderie et  bien dans l’esprit «  on part ensemble, on rentre ensemble ».  Une sortie comme on aimerait en voir plus souvent et où on ne peut passer sous silence les autres faits marquants de cette journée.

A l’approche de Savigny, tous pensent reconnaitre au loin une silhouette connue en la personne de Jean-Pierre (Tonton) ce qui se vérifia quelques hectomètres plus loin.

Barbara, Maurice et Daniel étaient aussi venus à la rencontre du groupe, mais peut être partis un peu trop tôt, ont été obligés de faire demi-tour avant la rencontre du groupe pour cause de parcours trop long. Jean Lou quant à lui, c’est au volant de sa fourgonnette que le groupe eu le plaisir de le croiser, venu à la rencontre au cas où !  Bel état d'esprit et ceci sera le premier clin d’œil au fil conducteur.

Course des 3 communes.

Le cru 2017 peut être qualifié de bon, l’équipe d’organisation étant rodée à l’exercice, les prestations proposées se sont une nouvelles fois avérées les bonnes. Une organisation sans failles et parfaitement huilée, assortie d’une bonne implication des membres du club pour que tous les postes soient occupés. L’accueil général où nous associerons celui de la commune de Girmont, fut cordial et sympathique, que l'ensemble des délégations a pu apprécier tout au long de cette belle épreuve de début de saison.

Les séjours.

  1. C’est lors du week-end de l'Ascension que les participants du Cyclo Club Chavelotais (12) se sont rendus à Vézelay dans l'Yonne, aux portes du Morvan, pour un pèlerinage vélocipédique. Vézelay étant un des points de départ pour les chemins menant à Saint Jacques de Compostelle. Un programme copieux avait été concocté par Gérard (Gégé) et Maurice, où défis sportifs et visites culturelles ont émaillé ce séjour empreint d’une grande convivialité et franche camaraderie.  3 courageux, téméraires ou insconcients suivant le qualitatif que l’on veut bien leur attribuer, avaient choisi le mode vélo pour rallier Vézelay en effectuant les 275 km qui séparent cette ville de Chavelot, à la force du mollet. Partis dès 5 heure du matin pour une belle partie de manivelles cette journée s’inscrit dans la droite ligne philosophique de l’année.
  2. Fin juin 12 membres du club ont pris la direction des Alpes pour ce que nous avons l’habitude d’appeler « le séjour long ». C’est le charmant bourg de Guillestre qui avait été retenu pour être une semaine durant, le point central du départ des parcours et des animations inscrits au programme de la semaine. Après quelques soucis mécaniques durant le trajet aller, une séparation du groupe et un Baptême qui a vu la famille CCC accueillir en son sein le petit Norbert, le groupe a été accueilli par Laïla et J.M, les charmants Hôtes du gîte. Jean-Louis a su comme à son habitude maîtriser le couple : parcours/hébergement, en équilibrant ceux-ci de façon à durer dans le temps.  La rencontre avec certains cols mythiques des Alpes comme : Vars, Agnel et Izoard pour n’en citer que 3 était prévue, mais d’autres très beaux pourcentages non programmés au départ ont permis de pimenter cette semaine.

 

24 heures.

A rouler ! Pari fou ou pas ? On pourrait philosopher longtemps sur le sujet, mais là, n’est pas le but. Le défi physique étant personnel nous ne nous attarderons pas trop sur celui-ci. Une dizaine de membres ont  tour à tour, ou tour après tour, fait une partie du chemin sur cette boucle d’environ 75 km. S’il fallait ressortir un fait de ce défi, nous l’offrirons à Denis. Denis, c’est celui, qui travaillant jusqu’à 00h30 envoie un SMS et annonce sa venue dès rentré chez lui. Il est 1 heure du matin quand une lumière pointe au loin dans la longue ligne droite avant Brantigny…..la suite s’écrira dans un partage nocturne et ce jusqu’au petit jour à l’heure du petit déjeuner. Ce  défi, finalement s'est transformé en une  aventure humaine exceptionnelle où le partage, l'amitié, la générosité, la camaraderie, le respect, l'engagement gratuit sans attendre un retour, la solidarité, la passion........ Ont été au rendez-vous.

A titre personnel étant concerné de près, je voudrais juste profiter de cette AG pour les remercier encore une fois de m’avoir permis de vivre aussi intensément cette belle journée et avoir une pensée amicale envers Jean-Louis, qui a effectué 70% du temps d’accompagnement, donc aussi des kilomètres

Résultats sportifs.

Je ne me lancerai pas dans une litanie de résultats vélocipédiques, longue, fastidieuse et ennuyeuse surtout à entendre. L’ensemble des résultats connus, (l’indulgence étant demandée pour les non-connus) peuvent être consultés dans la rubrique idoine de notre site Internet. Néanmoins, cette année nos couleurs furent encore  bien présentes sur toutes formes d’épreuves, que ce soit, des courses Ufolep, des cyclo sportives, des randonnées voire d’autres disciplines associées. Le terrain de jeu de nos valeureux membres a largement dépassé les limites du département pour s’étendre jusqu’aux  limites hexagonales et voire plus. Pour clore ce chapitre, rappelons que la saison estivale c’est terminée comme à son habitude chez nos amis de vélocio, pour leur traditionnelle randonnée des images du premier dimanche de septembre. Une dizaine de membres du club ont participé à celle-ci, qui est par ailleurs, est aussi, la seule sortie de l’année ou l’on prend plus de calories aux tables de ravitaillement, que l’on en dépense sur le vélo.

Palme 2017 :

Si nous devions comparer cette palme 2017 à un gâteau couronné, d’un vélo bien entendu, au titre évocateur « Le Tour de France des Jean », l’unanimité serait de mise pour attribuer la plus grande part à Jean-Louis et la petite à Jean-Marc. Jean-Louis par son blog journalier a su nous faire vivre passionnément cette aventure, où à titre personnel, j’ai repris quotidiennement une part de gâteau, quitte à passer pour un grand gourmand.

J’emprunterai quelques phrases écrites par Jean-louis (je sais qu’il ne m’en teindra pas rigueur) pour illustrer la passion et le partage vécus.

  • Elle a tenu toutes ses promesses.
  • Demain deux monuments :Aspin et Tourmalet
  • On a le temps d'admirer tous les dons de la nature et de faire des rencontres.
  • Au sommet c'est grandiose. C'est sans doute le seul col pyrénéen qui peut rivaliser avec la grandiosite des Alpes.
  • C'est tout simplement merveilleux
  • Les Champs Elysées" se rapprochent, dernière journée de ce Tour de France riche en émotions, en découvertes et en rencontres avec des personnes attachantes ou atypiques.
  • Merci à Jean-Marc d'avoir participé à cette aventure avant tout humaine.
  • " après ça je peux mourir tranquille.......mais pas tout de suite"  en parodiant Thierry Roland qui avait eu cette expression en 1998 lors de la finale de la coupe du monde de foot.

En chiffres :

  • 3590 km parcourus     (depuis Saintes 1644 km pour Jean Marc)
  • 42816 m de dénivelé +
  • 182h25 de vélo
  • 26 départements traversés

Avant de clore ce rapport moral, il est de notre devoir d’aborder un sujet où nous sommes tous concernés et ceci des deux côtés de la barrière.

« LA COHABITATION SUR LA ROUTE »
Face à un véhicule motorisé, le cycliste est évidemment démuni et les chiffres mettent en lumière des comportements qui ne vont pas dans le bon sens : 162 morts en France en 2016 et une augmentation de + 10% en 6 ans. En avril dernier, le décès accidentel du champion italien Michele Scarponi a ému la communauté cycliste et a remis sur le devant de la scène les problématiques de sécurité.

En tant qu'automobiliste, il nous incombe donc de redoubler de vigilance face aux vélos. Plusieurs règles de base doivent être connues et appliquées, celles-ci étant explicitement indiquées dans le code de la route. Retenez qu'il vous faut toujours :

  • Respectez une distance latérale de sécurité d'1 mètre pour dépasser un cycliste en agglomération  et 1,50 m hors agglomération.

    Il serait réducteur de faire porter le chapeau aux seuls automobilistes, nous cyclistes portons aussi notre part de responsabilité, car le code de route c’est aussi pour nous. Loin de nous d’être moraliste, mais force est de constater que du côté respect nous sommes loin d’être irréprochables ; combien de feux rouges grillés, combien de rond-point pris à l’envers, combien de fois à 3 de front voire plus en dépit de voiture qui cherchent à dépasser le groupe, combien de virage pris à gauche « toute », combien de fois sans indiquer son changement de direction……….. Aucun de tous ces constats, qui par ailleurs ne sont pas exhaustifs, ne valent le prix d’une VIE.

    Vous étiez prévenus, ce serait, bref et concis et là j’en ai vraiment fini, place maintenant à la suite de cette rétro 2017 avec les autres interlocuteurs du jour auxquels il grand temps de laisser la parole.

    Je vous remercie tous pour votre écoute et votre amitié.


toute l'association

Document associé

  1. Rapport moral AG 2017

    Rapport moral AG 2017

Se connecter