L'histoire d'une rencontre

News
L'histoire d'une rencontre

Publié il y a 8 mois par

L'histoire d'une rencontre

Un beau week end de vélo se profilait pour le CCC Chavelot, où la mise en place de deux parcours, l'un dit "long" et l'autre dit "court" (en relativisant les désignations car peut on dire "court" quand celui-ci avoisine voire dépasse les 100 km ?). Pour le point de convergence situé à Fleurey lès Saint Loup, rien n'était gagné pour le regroupement espéré entre les 2 groupes et finir cette belle journée vélocyclopédique ensemble.

Dès "potron minet", bien que le départ ait été reculé de 1/2 heure, une petite dizaine de membres du club étaient sur la ligne de départ pour un parcours de 200 km tournant aux alentours de 2000 m de dénivelé. Quel plaisir de voir l'ami Denis, venu au départ saluer les courageux matinaux. Echange de numéro de téléphone pour les prises de nouvelles au cours de la journée, salut amical et il était déjà l'heure de partir.

C'est dans une ambiance bon enfant que le groupe s'élança en direction de Remiremont, premier point de passage du périple qui devait amener le groupe sur le point culminant du parcours, à savoir le col du mont de Fourche. Mont de Fourche et premières escarmouches, chacun monta celui-ci avec ses propres armes du moment et première attente au sommet dans le but de reformer le groupe.

La suite proposée du parcours ne présentait plus de grosses difficultés jusqu'à Athesans, descentes et faux plats voire tout plat, étaient au menu. Lure et son point boulangerie promis ne fut pas escamoté où deux bancs, juste en face, furent  les témoins d'un petit repos de sustentation et où Jean-marc pris la décision de quitter le groupe en rentrant via Luxeuil. Bravo à toi Jean-Marc, pour cette première partie de parcours au sein du groupe.

Athesans étant le point le plus bas du parcours, c'est à partir de ce moment que le groupe en bifurquant sur la droite entama la partie remontée, sur un segment pas des plus faciles, où les talus allaient se succéder sur des routes bucoliques et  dépaysantes. Petite halte à Mailleroncourt Charette, mais point de récupération en vue, ce fut seulement pour regarder et laisser passer l'imposant peloton  des coureurs cyclistes, venus là en découdre sur le Tour de Haute Saône, dont les motos ouvreuses de la course nous demandèrent de nous garer. Les talus, bosses s'enchaînent au fur et à mesure dans une régularité de métronome avec notre locomotive du jour,  " Alain" le 'Chti'  du club, qui ne fut pas en reste dans l'accomplissement de sa part de travail. Saint Loup sur Semouse, comme promis l'ami Denis passe son premier coup de fil pour connaître l'avancement et savoir si la rencontre imaginée serait bien au rendez-vous.

Ce moment pourrait être qualifié "du rêve à la réalité" .

Résultat: Groupe du matin à 2 km du point de rencontre, groupe de l'après-midi à 2 km du point de rencontre.

Quelques minutes plus tard, embrassades, saluts amicaux et quelques futilités avant que le gros peloton formé (environ une trentaine d'ex framboises écrasées) reprenne sa route, tous ensemble pour les 45 derniers kilomètres.

Si la cohésion avait été relativement facile dans la première partie avec un groupe restreint et très homogène, le retour s'avéra un peu plus compliqué quant à la gestion du groupe. Rien de plus normal et ceci est valable pour tout groupe quel qu'il soit, plus il grossit, plus sa gestion devient aléatoire. Quoi qu'il en soit, chacun et chacune (hé oui il y avait une fille) a su faire preuve de camaraderie en attendant chaque fois que nécessaire les retardataires et c'est un imposant peloton Chavelotais qui se présenta en fin d'après-midi sur les hauts de Chantraine afin de clore ces belles sorties.

En conclusion, une très belle journée de vélo pour tous, dans une ambiance au top et amitiés sportives.

Vivement la prochaine.

 

 

 


toute l'association

Photos associées

Sortie rencontre 2018

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.
Se connecter